Partenaires



Rechercher


Accueil > CHANTIERS D’ÉTUDE > L’Atlantique Nord

Hydrologie de l’Atlantique Nord et Impacts des changements environnementaux sur les coraux profonds

-  Enseignants - Chercheurs de l’Équipe impliqués : C. Colin, G. Siani

Les coraux profonds de l’Atlantique Nord (L. Pertusa, M. oculata, …) construisent au fond des océans, de véritables monts sous-marins (récifs coralliens). Il a été récemment mis en évidence que le développement de ces récifs coralliens dépend étroitement des changements climatiques du Quaternaire, les périodes glaciaires étant le siège d’une spectaculaire migration latitudinale vers le Sud de ces écosystèmes. Les causes des changements de distribution spatiale des coraux profonds sont encore mal établies et font intervenir l’existence de couvertures de glace, de changements drastiques dans les conditions d’apports de nutriments et de sédiments, de changements de l’hydrologie des masses d’eaux intermédiaires (MSW), …

Par ailleurs, nous avons récemment établis la signature isotopique en Nd des principales masses d’eau intermédiaires de l’Atlantique NE et mis en évidence que les coraux profonds acquièrent les signatures isotopiques en Nd des principales masses d’eau de l’Atlantique NE issues de la gyre subtropicale et la gyre subpolaire (Copard et al., 2010) ainsi que des masses d’eau circulant le long des marges européennes (eaux méditerranéennes) (Copard et al., 2011). Ceci permet alors d’envisager de restituer à très haute résolution temporelle l’hydrologie des masses d’eaux intermédiaires de l’Atlantique Nord (Colin et al., 2010, Copard et al., 2012).
Les premiers enregistrements obtenus sur des séquences coralliennes du chenal de Rockall et pour les 10 000 dernières années impliquent des changements majeurs de la dynamique des gyres impliquant des modifications importantes des propriétés physicochimiques des masses d’eau entrant dans les mers nordiques (Colin et al., 2010).

Nos objectifs sont de restituer :
1/ l’hydrologie de l’Atlantique NE à très haute résolution temporelle à partir de l’isotopie du Nd et de l’archive ‘’coraux profonds’’
2/ l’impact des changements environnementaux sur la croissance des récifs coralliens profonds.


Volet 1 : Hydrologie de l’Atlantique Nord

Nous nous proposons d’appliquer ce nouveau traceur de la dynamique des masses d’eau océanique aux archives sédimentaires que constituent les coraux profonds et les foraminifères baignant les masses d’eau de sub-surfaces et intermédiaires (150-1500 m) de la marge Est de l’Atlantique du Nord. Ceci sera réalisé pour la période de temps Holocène (11 500 dernière années) au niveau de zones clés de la circulation où des séquences coralliennes sont disponibles. Ceci permettra, entre autre, de déterminer l’évolution de la dynamique de la gyre subpolaire et de tracer et estimer le rôle des masses d’eau telle que la MSW sur les changements de la distribution spatiale des coraux profonds et l’hydrologie Nord Atlantique. Le but ultime est de restituer les évolutions passées de la dynamique de ces masses d’eaux intermédiaires dont le rôle est actuellement sous-estimé dans les modèles de circulation thermocline (AMOC).
Pour les périodes de temps récentes nous étudions des colonies de coraux modernes couvrant les derniers 50 à 100 ans permettant d’obtenir des enregistrements de l’hydrologie des masses d’eau, de les comparer aux observations océanographiques (Monterro-Serano et al., 2013) et de remonter au delà de la période de mesure instrumentale (ANR NEWTON). Ce travail est actuellement poursuivit dans le cadre des échantillons de coraux collectés au cours de la mission océanographique ICE-CTD (2013) au Sud de l’Icelande.


Volet 2 : Impacts des changements environnementaux sur les coraux profonds

Nous cherchons à déterminer l’impact que peut avoir les changements de la sédimentation (processus de transports et de dépôts) sur les modalités de développement de monts carbonatés de coraux profonds à partir d’une étude sédimentologique détaillée (Pirlet et al., 2010). Dans ce contexte, des analyses sédimentologiques (analyse par granulométrie laser des sédiments) minéralogiques (minéralogie des argiles par DRX et exoscopie des grains de quartz) et géochimique (isotopes du Sr et du Nd) permettent de déterminer les sources sédimentaires et le mode de transport des sédiments aux monts carbonatés et d’apporter des contraintes sur les modalités de constructions des récifs de coraux profonds (délestage par les icebergs - IRD…). Une telle étude permettra également de déterminer la vélocité des courants de fond qui semblent être un des facteurs important pour l’installation et la croissance de ces coraux profonds. Nous rechercherons, entre-autre, à tracer la dynamique des masses d’eau sortant de la méditerranée et à établir quel peut être leur impact sur la dynamique de croissance des monts carbonatés.