Partenaires



Rechercher


Accueil > STAGES DE RECHERCHE > Master 2

Stage soutenu en juillet 2015

Détermination des assemblages, de la répartition et de la géochimie des foraminifères benthiques dans les sédiments du Golfe de Gascogne - Marion Tribondeau

Encadrants : Sophie Sepulcre (Université Paris-Sud-IDES), Maria Pia Nardelli (Université d’Angers)

Les objectifs de ce stage de recherche s’inscrivent dans la thématique générale de l’étude de la variabilité naturelle passée du climat à partir d’archives sédimentaires. L’approche proposée repose sur l’utilisation de la signature géochimique des coquilles ou tests en carbonate de calcium CaCO3 des foraminifères benthiques, dont la composition chimique reproduit certains des paramètres environnementaux du milieu de croissance. Afin de mieux contraindre l’influence des différents facteurs environnementaux qui peuvent affecter la géochimie des tests, ainsi que les processus biologiques (ou effet vital) qui interviennent lors de l’acquisition de la signature géochimique, nous proposons de travailler sur plusieurs espèces de foraminifères benthiques à différentes profondeurs d’eau dans le Golfe de Gascogne. En effet, il s’agit d’un site bien étudié pour lequel de nombreuses informations environnementales sont disponibles. Dans un premier temps, l’étude des assemblages de foraminifères benthiques sur des specimens vivants (teintés au Rose de Bengale) permettra de déteminer d’une part l’abondance des différentes espèces (et donc, leur disponibilité pour y appliquer des analyses géochimiques), et d’autre part, de contraindre les profondeurs de microhabitat des espèces présentes. Dans un second temps, le couplage entre différents traceurs géochimiques, à savoir les rapports élémentaires Magnésium/Calcium (Mg/Ca) et Bore/Calcium (B/Ca), respectivement comme traceurs de la température et de la concentration en ions carbonates de l’eau de mer, permettra de contraindre les facteurs environnementaux contrôlant ces traceurs.

Ce stage sera co-encadrés par 2 chercheurs et s’effectuera au sein de 2 laboratoires (Géosciences Paris Sud, GEOPS, Orsay ; LPG-BIAF Bio-Indicateurs Actuels et Fossiles, Angers) impliqués autour du projet INSU-LEFE-GeoFoBe.