Partenaires



Rechercher


Accueil > PROJETS EN COURS > ANR HAMOC (2014 - 2017)

Holocene North Atlantic Gyres and Mediterranean Overturning dynamic through Climate Changes

Porteur du Projet : Christophe Colin ;
Chercheurs de l’Équipe impliqués : S. Duchamp-Alphonse, S. Sépulcre, G. Siani

Les bilans de sel et de chaleur de l’Atlantique Nord sont importants pour le climat de l’Hémisphère Nord, en relation étroite avec la circulation des eaux chaudes de l’Atlantique vers les zones boréales via la dynamique des gyres et de la circulation méridienne (AMOC). Cependant, la dynamique à long terme (centennale à millénaire) des gyres de l’Atlantique et leurs liens avec le climat et les échanges de chaleur et de sel depuis la Méditerranée, restent à explorer. Plusieurs études ont révélé que l’Holocène est marqué par une variabilité climatique sub-millénaire, probablement associée aux changements des vents et des flux d’eau douce susceptibles d’affecter la dynamique de la gyre subpolaire et donc les budgets de chaleur et de sel de l’Atlantique Nord et des mers Nordiques, affectant ainsi les centres de production d’eau profonde.

Dans le cadre de l’ANR HAMOC (2014-2018 : IDES (PI COLIN C.), LSCE, EPOC et CEREGE) et du projet INSU-COFIMED (2012-2015) nous allons restituer l’hydrologie de régions clés de l’Atlantique NE et de la Méditerranée au cours de l’Holocène à une échelle temporelle décennale à centennale en mettant en œuvre l’analyse de nouveaux traceurs géochimiques des masses d’eau (εNd, Li/Mg,…) dans les coraux d’eau froide (précisément datés par l’U/Th) et en s’appuyant sur les dernières avancées réalisées sur les traceurs paléocéanographiques de l’origine des masses d’eau (εNd des foraminifères) ainsi que des températures et salinités de surface (δ18O et Mg/Ca des foraminifères et assemblages faunistiques). Les reconstructions hydrologiques seront comparées aux données instrumentales pour la période couvrant le 20ème siècle quand cela sera possible (coraux profonds et sédiments de surface). Les analyses de fréquence et les comparaisons modèles – données permettront d’extraire les forçages externes et/ou les rétroactions internes et d’identifier les processus en jeu.

Ce projet est basé sur des échantillons collectés au cours de nombreuses missions océanographiques auxquelles l’équipe a participé le long de la marge Ouest européenne et en Méditerranée : Missions ICE-CTD, EuroFLEETS GATEWAYS, MICROSYSTEMS, RECORD (Novembre2013), MINGULAY-ROCKALL (demande soumise en 2013).